dimanche 1 mai 2011

Guillaume Fédou

Ce qu’on peut dire de lui pourrait se résumer au simple fait qu’il soit le découvreur  du génie Arnaud Fleurent-Didier en l’ayant même signé sur son propre label mais plus on écoute,  plus on se dit qu’il chante faux (exprès) et puis au bout du compte il nous plaît Guillaume Fédou avec ses chansons où les mots sonnent parfaitement.

Un Bordelais, installé à Paris, qui sur fonds de claviers Yamaha, livre tout ou presque, des chansons faussement insignifiantes comme Open Bar ou les tumultes d’un Garçon Moderne pas tout à fait ancré dans son époque. Claviphilie et régression pour la musique et vécu d’ado pour les textes ce qui donne un bon disque parfois nostalgique et truffé de références, de bonnes références.


[…] Si ce soir je ne suis pas moderne // je recommence demain matin…
Garçon Moderne

Tout est dit pratiquement, voilà de la chanson française pas ennuyeuse et pas cheap ! Au final son Action ou Vérité (Junesex International Airlines) vous laisse choisir votre camp. Pour ma part le choix est déjà fait.

"Guillaume Fédou est de ceux avec qui il va falloir compter." Magic

"Cet autoportrait chanté de Guillaume Fédou s'inscrit dans la lignée d'un rock français dépouillé, terrien et chic pour mieux parler de son temps." Blast



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire